Le Moulin de Moidrey

Publié le par Cuisineuse

Pour continuer notre périple dans la Baie du Mont Saint-Michel, je vous emmène au Moulin de Moidrey… Une merveille située dans le département de La Manche (50) entre Pontorson (3 km) et le Mont Saint-Michel (5 km).

Ce n'est pas que la beauté du site dont je veux vous parler mais également de la qualité des produits réalisés à l'ancienne par ce meunier, qui sait partager l'amour pour son travail comme personne.

Le Moulin de Moidrey
Le Moulin de MoidreyLe Moulin de Moidrey
Le Moulin de MoidreyLe Moulin de MoidreyLe Moulin de Moidrey
Le Moulin de MoidreyLe Moulin de Moidrey

Le Moulin à vent de Moidrey, remis en activité, se visite et produit à nouveau de la farine (blé, sarrasin, seigle, préparations pour pains…), pour le plus grand bonheur de tous.

Du haut de sa colline à 44 mètres d’altitude, le Moulin de Moidrey offre un panorama exceptionnel sur la Baie du mont Saint Michel et les Polders.

En quelques dates :

  • 1806 : Construction du Moulin, qui a été exploité jusqu’au début du 20ème siècle, puis qui a servi de grenier à foin jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, avant d’être abandonné...
  • 2003 : Restauré, il produit à nouveau de la farine comme autrefois, grâce à son mécanisme de bois et ses meules de pierre. Parmi les 5 moulins à vent datant de la même époque et encore visibles sur le canton, c’est le seul remis en fonctionnement.

Les ailes du moulin sont recouvertes par un système de planches qui sont plus ou moins déployées en fonction de la force du vent et non par de la toile.

La visite du moulin vous plonge dans le monde d’antan… Le Meunier (très sympathique) vous offre une visite très pédagogique accessible pour les grands et les petits… Attention, un Quizz vous attend à la fin de la visite…

La visite commence par l’étage le plus haut. L'ensemble de la charpente et des ailes peut tourner sur elle-même (par un système de roulettes) de façon à orienter les ailes face au vent.

On voit tout le système d'engrenages qui permet de faire tourner les meules. Le blé est monté par un treuil et commence là son chemin qui le transformera en farine.

On redescend d’un étage où se trouve le système de réglage des meules dont l'écartement déterminera la finesse de la farine en fonction du résultat souhaité. C'est également à cet étage que se trouve la bluterie qui permet de tamiser la farine et de la séparer du son. Puis tout est descendu au rez-de-chaussée pour être mis en sacs.

La grande poutre que l'on voit sur la photo partant du toit jusqu'au sol (comme une béquille) sert à faire pivoter l'ensemble du toit et des ailes pour l'orienter vers le vent.

Question : Pourquoi le Moulin possède-t-il deux portes ? Et bien si le vent fait que les ailes du moulin sont tournées devant la porte principale, la seconde porte vous permettra de pouvoir sortir.

En terminant votre visite, profitez du panorama magnifique qui vous est offert, et repartez avec un ou deux kilos de farine… Elle n’a vraiment rien à voir avec la farine « ordinaire »…

Commenter cet article

pioupiou 20/05/2014 09:16

Juste pour dire que j'aime....

La Cuisinade 20/05/2014 09:31

Et j'en suis ravie ;-)