Bocaux de Haricots Verts

Publié le par La Cuisineuse

Bocaux de Haricots Verts

« Vous ne sentez pas comme une petite odeur de vacances ??? », petite phrase que je répète en boucle à mes collègues avant le grand départ d’été J

Et qui dit « départ », dit… mais on ne sera pas là pour manger tous nos légumes du jardin… et bien qu’à cela ne tienne ! Nous mangeons, nous donnons à la famille, amis, voisins… et surtout : nous stérilisons, car nous serons bien contents de manger nos bons légumes cet hiver !

Ce week-end, ce fut donc le tour des haricots verts… un régal frais, mais un régal également en stérilisation. Personnellement je les préfère ainsi, en mode « congelé », c’est moins bon, mais chacun ses goûts.

On s’y met tous… on ramasse, et on équeute… c’est le plus long et le plus rébarbatif, mais il faut y passer !

Alors, ne vous laissez pas envahir avant le départ et commencez maintenant… Des bocaux, des haricots, du sel et hop on stérilise !

  • Alors testez, dégustez… et si vous aimez, pourquoi ne pas partager ou déposer votre avis sur cette recette.
Bocaux de Haricots VertsBocaux de Haricots Verts

 Ingrédients :

  • 2 kg de haricots verts tendres
  • Sel
  • 4 Bocaux Le Parfait Super 1L (par exemple)

Préparation :

Pour commencer, équeutez vos haricots verts (c'est le plus long...). Blanchissez-les à l'eau bouillante pendant 5/7 minutes, puis remettez-les dans de l'eau froide afin de les faire redescendre en température.

Egouttez vos haricots et disposez-les dans vos bocaux (que j'ébouillante également avant de faire mes stérilisations... idem pour les caoutchoucs). Recouvrez d'eau bouillante jusqu'à environ 2 cm du bord, ajoutez un peu de sel (environ 1 cas rase). Fermez vos pots et disposez-les dans votre stérilisateur. Suivez les indications de votre appareil, pour ma part, je les mets à 100°C durant 1h20. Laissez refroidir vos bocaux, et conservez-les dans une armoire au sec, vous pouvez les conserver 1 an... ou jusqu'à cet hiver ;-) 

Alors, vous voyez... un peu long, mais super simple, et vous ne serez pas déçus !

Commenter cet article